Comment initier à la lecture ?

Avoir l’amour de la lecture n’est pas une qualité innée. C’est une qualité qui se travaille, qui se développe et qu’il faut encourager chez les plus jeunes. Initier à la lecture n’est toutefois pas une mince affaire. Il n’est pas donné à tout le monde de transmettre à d’autres cette passion pour la lecture. Et pour cause, il y a des considérations nombreuses de style, de genres littéraires, de contenu qui viennent se dresser en obstacles ou en barrières insurmontables pour les plus jeunes. Sans compter que de nos jours, leur attention est continuellement captée par d’autres types de divertissement qui peuvent sembler plus interactifs.

La lecture est l’une des premières notions d’alphabétisation transmises aux apprenants. Mais, ce n’est pas parce que quelqu’un sait lire, qu’il apprécie nécessairement de lire. Et il est là tout le problème de l’initiation à la lecture. On ne peut pas transmettre à quelqu’un une passion. Il faut qu’elle naisse chez cette personne de façon autonome.

Cela dit, on peut créer un environnement propice au développement de telles passions. C’est le cas de la lecture. Il faut donc donner un libre accès à de nombreux livres, à des livres intéressants qui puissent passionner les plus jeunes. Il s’agit de développer cet intérêt de la lecture chez les plus jeunes, parce qu’ils sont plus flexibles que les adultes.

A ce titre, on pourra mettre à leur disposition des livres populaires comme la saga des Harry Potter ou des Artemis Fowl ; les polars d’Agatha Christie ou de Maurice Leblanc, les œuvres de science-fiction d’Asimov ou de Wells… autant d’œuvres qui pourront captiver les lecteurs, et leur ouvrir l’appétit pour plus d’œuvres du même genre.

Laisser un commentaire

Your e-mail will not be published. All required Fields are marked