Le rôle de la littérature dans l’éducation

La littérature a toujours été un élément principal dans l’éducation. Qu’il s’agisse du Moyen-Âge, de l’ère contemporaine ou des temps futurs, on comprend que la littérature continuera d’être employée pour transmettre aux apprenants, les pensées et les concepts élaborés par les brillants esprits du temps passé. C’est ce qui explique qu’on étudie encore Shakespeare, Molière, Homer et de nombreux autres auteurs « classiques ». Non pas parce qu’on estime que leurs écrits sont supérieurs à ceux des auteurs contemporains, mais surtout parce qu’on y voit des supports documentaires précieux pour éduquer sur certains points et notions.

La notion flexible de littérature classique

La littérature classique est un terme relativement large. D’autant plus que cette notion peut varier considérablement qu’on se retrouve en France, en Allemagne, en Espagne, au Brésil, au Japon, en Afrique du Sud ou encore en Chine. La notion est intimement liée à l’héritage culturel de la région en question. Ainsi, la notion de littérature classique reste subjective en tout temps.

Mais, bien que la notion soit « fluide », les notions évoquées dans la littérature classique sont généralement les mêmes, par example l’amour, la haine, la vengeance, des drames, la joie, la famille, et bien plus encore. Qu’on traite de Zadig de Voltaire, du Malade Imaginaire de Molière, de Songe d’une Nuit d’Eté de William Shakespeare, de l’Odyssée d’Homère ou de divers autres œuvres héritées de temps anciens.

Ces œuvres sont employées pour présenter les notions, mais également pour aborder certains outils et mécanisme d’écriture. Notamment les figures de style, les argumentaires, les descriptions, les divers styles d’écriture et bien plus encore. Elles permettent donc d’éduquer « par l’exemple », pour convaincre et démontrer les notions à étudier.

Littérature classique francophone

En France, les auteurs de la littérature classique sont nombreux. Mais, certains recueillent l’approbation unanime des masses. Notons que cette appréciation est également subjective. Et la liste ci-dessous, loin d’être objective ou exhaustive, sert principalement comme élément de référence. Ces livres sont souvent employés dans les salles de classe et peuvent souvent voyager hors des frontières des pays où on les as initialement rendus populaires. Il s’agit notamment de :

  • Les Fleurs du Mal par Baudelaire
  • Les Misérables par Victor Hugo
  • L’Etranger de Albert Camus
  • Les liaisons dangereuses de Chordelos de Laclos
  • Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry
  • Madame Bovary de Gustave Flaubert
  • Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand
  • Le Rouge et le Noir de Stendhal
  • Le Compte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas
  • Antigone de Jean Anouilh
  • A la Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust
  • Germinal d’Emile Zola
  • Phèdre de Jean Racine
  • Gargantua de François Rabelais
  • Vingt mille lieues sous la mer de Jules Verne
  • Illusions Perdues d’Honoré de Balzac
Laisser un commentaire

Your e-mail will not be published. All required Fields are marked