La littérature espagnole

L’espagnol est l’une des langues les plus parlées au monde ! Après le chinois et l’anglais par exemple, l’espagnol est parlé en Espagne, mais également dans de nombreuses anciennes colonies et territoires occupés en Amérique et en Afrique. S’il est vrai que cette littérature ressemble aux œuvres classiques de la littérature francophone et anglaise en Europe, avec les œuvres de Cervantès, elle s’est considérablement enrichie au contact des peuples d’Amérique Latine.

L’Amérique Latine a été particulièrement prolifique en matière d’écrits littéraires. Les auteurs de renoms en Amérique Latine sont nombreux. Poètes, romanciers, philosophes, auteurs de pièces théâtrales ou encore lyricistes… Ils ont été nombreux à pousser la littérature espagnole au-delà de ses retranchements !

Encore aujourd’hui, personne ne nie le caractère particulièrement vibrant et coloré de la littérature espagnole. Un ensemble d’écrits qui a énormément bénéficié de la mixité culturelle et de la grande diversité de réalités sociales et politiques qui ont marqué l’ensemble des territoires qui s’en réclament. De Lorca à Neruda, de Cervantès à Zafon, on ne doute plus de la richesse de la littérature espagnole. Notamment lorsqu’il s’agit d’œuvres poétiques, d’écrits engagés et à forte portée politique, ou de textes philosophiques qui s’interrogent sur la morale et la condition humaine.

Laisser un commentaire

Your e-mail will not be published. All required Fields are marked